[ Auteur Daniel Albizu ]  [ Collaboration Françoise Vigier ]

[ Format  L 21cm x H 27 cm ]  [ Pages  132 ]

[ Photographies  160 ]  [ Illustrations & Plans  30 ]

[ Prix  25 € ]  [ Isbn  979-10-94405-13-0 ]

Bien des années après le flamboyant quartier Aïce Errota de Saint-Jean-de-Luz, la colline de Bordagain fut en 1925 un joyau très convoité, objet de plans d’aménagement grandioses à Ciboure et dont les avenues et boulevards actuels sont les témoignages de la naissance d’une ville-jardin.

De nombreux architectes tels qu’Henri Godbarge, Hippolyte Kamenka, André Pavlovsky, Gustave-René Orlhac, Amédée Aragon, etc, y conçurent un florilège de belles demeures entourées de parcs conçus par les frères Gelos, ainsi que Pierre Saint-Germier qui restaura la tour de guet, l’ancienne église de Bordagain et son oratoire. Au détour de chemins et à des endroits improbables, apparaîtront grilles monumentales en fer forgé, génoises et colonnes, arcades et fenestrons, croix et cimetières qui émergeront des arbres tels les vestiges d’un petit royaume enchanté, d’une ville-jardin unique et fragile dont vous ne soupçonniez pas l’existence.

Cet ouvrage-guide vous permettra de découvrir le long du coteau maritime et vers le coeur de la colline de Bordagain, une juxtaposition d’époques différentes dont les vestiges pourraient se confronter brutalement s’ils n’étaient unis et noyés dans un océan de verdure bercé par le chant des oiseaux. La colline est une mise en scène bucolique dont les flancs furent parsemés de champs et de fougère, et les sommets couronnés de forts et châteaux mystérieux.

Daniel Albizu est architecte DPLG, il a longtemps travaillé au Moyen-Orient, en passant par l’Afrique et l’Europe. À son retour de l’étranger, il fonde une équipe de recherche informelle avec notamment Françoise Vigier.

Après une carrière d’enseignant-chercheur à l’Université de Tours, Françoise Vigier a centré ses recherches sur l’histoire et l’architecture balnéaires de la Côte basque, en particulier Saint-Jean-de-Luz et Ciboure, de la fin du XIXe siècle aux années 1930.

Le joyau méconnu de la baie

de Saint-Jean-de-Luz à découvrir

 

 Cliquez, imprimez, envoyez !

[ Auteurs Daniel Albizu et Françoise Vigier ]

[ Format  L 21cm x H 27 cm ]  [ Pages  136 ]

[ Photographies  150 ]  [ Illustrations et Plans  22 ]

[ Prix  25 € ]  [ Isbn  979-10-94405-29-1 ]

J’ai rêvé l’autre nuit que je retournais sur le boulevard Thiers de jadis, illuminé par les baies du Grand Casino et des chalets du front de mer. Mais un nuage invisible passa devant la lune et s’y arrêta un instant, comme une main sombre devant un visage. L’illusion s’évanouit et les lumières des fenêtres s’éteignirent. Je n’avais plus devant moi que les murs silencieux de la rue Vauban, battus par le vent et la pluie. Je gravis un escalier sombre et majestueux sans savoir qu’il m’ouvrirait la porte secrète de la ville jardin d’Aïce Errota, un des joyaux méconnus de la baie de Saint-Jean-de-Luz.

Françoise Vigier et Daniel Albizu accompagnent le promeneur romantique au fil de cet ouvrage, pour lui faire découvrir un quartier conçu en 1884 par un avocat et une municipalité visionnaires. Une ville jardin tournée vers l’Océan et les montagnes est apparue sur la dune inculte, où la rigueur de l’urbanisme haussmannien s’est harmonieusement mêlée à l’art des jardins.

Si la ville jardin de lumière s’est discrètement effacée au cours des années derrière les édifices du front de mer, elle n’en reste pas moins une oasis de verdure, écrin de remarquables demeures de villégiature qui ne décevraient pas le promeneur de jadis, au terme de son escalade nocturne.

Après une carrière d’enseignant-chercheur à l’Université de Tours, Françoise Vigier a centré ses recherches sur l’histoire et l’architecture balnéaires de la Côte basque, en particulier Saint-Jean-de-Luz et Ciboure, de la fin du XIXe siècle aux années 1930.

Daniel Albizu est architecte DPLG, il a longtemps travaillé au Moyen-Orient, en passant par l’Afrique et l’Europe. À son retour de l’étranger, il fonde une équipe de recherche informelle avec notamment Françoise Vigier.

Les demeures de villégiature
de Bordagain, la ville-jardin de Ciboure

 

 Cliquez, imprimez, envoyez !

© Kilika éditions

© Kilika éditions

[ Auteur  Kévin Laussu ]  [ Préface  Dominique Jarrassé ]

[ Format  21 cm x 27 cm ]  [ Pages  192]  [ Visuels  575 ]  [ Couverture  souple avec rabats ]  [ Impression  couleur ]

[ Parution  2 mai 2020 ]  [ Prix  29,90€ ]  [ Isbn  979-10-94405-30-7 ]

[ Auteur  Kévin Laussu ]  [ Format  21 cm x 27 cm ]  [ Pages  200]  [ Visuels  450 ]  [ Couverture  souple avec rabats ]
[ Impression  couleur ]  [ Parution  25 mai 2021 ]  [ Prix  29,90€ ]  [ Isbn  979-10-94405-42-0 ]

De la démolition des remparts antiques à l’avènement du thermalisme médical, des hôtels aux luxueuses villas, ce guide historique et architectural retrace l’ensemble des politiques urbaines et réalisations majeures qui ont façonné le visage de la ville thermale que nous connaissons. Tandis que Dax vient d’obtenir en décembre 2019 le prestigieux label Ville d’Art et d’Histoire, cette publication scientifique constitue un outil documentaire qui aidera à mieux identifier et décrypter les trésors architecturaux de la cité.

Ville d’eaux réputée depuis l’Antiquité, Dax connaît à partir des années 1850 un essor architectural et urbain sans précédent. Tandis que l’on assiste à l’avènement d’un véritable thermalisme médical, de ravissants hôtels, établissements de bains, commerces et immeubles de rapport, sortent de terre. Cité de l’éphémère et du divertissement, lieu de mondanité et de représentation : la station thermale est un espace urbain atypique qui admet ses propres règles et institutions. Perpétuellement en transformation, elle rivalise de luxe et de nouveautés pour séduire la riche clientèle qui fréquente chaque année les grandes villes d’eaux européennes. Entre 1880 et 1919, plus de deux cents villas sont édifiées dans les faubourgs de Saint-Vincent et de Saint-Pierre. La construction de ces habitations modernes, dont l’architecture pittoresque et éclectique est marquée par l’identité stylistique des établissements thermaux, est le phénomène le plus marquant de cette ère de prospérité.

Le voyageur, qui découvre de nos jours la cité, aura bien du mal à retrouver dans le paysage actuel les splendeurs architecturales qui ont fait sa notoriété avant la Grande Guerre. À quoi ressemblait-elle en ce temps-là ? Que reste-t-il de ce glorieux passé balnéaire ?

Tandis que Dax s’érige au rang des principales stations thermales françaises au cours des années 1880, ses faubourgs se couvrent d’une luxueuse parure de villas et de jardins.

Cette nouvelle forme d’habitat qui s’inspire des maisons de villégiature de bord de mer, introduit dans la cité un mode de vie bourgeois tourné vers le confort et le dépaysement. Dans le contexte urbain florissant qui caractérise la période de la Belle Époque (1880 à la Première Guerre mondiale), l’apparition de ces villas d’écriture balnéaire vient, en quelques décennies, redessiner le visage de la cité et renforcer son identité thermale. Désireux d’afficher leur réussite sociale, les propriétaires de ces demeures rivalisent de singularité pour mettre en scène leur richesse et affirmer leurs goûts. En périphérie du décor artificiel et éphémère de la ville d’eaux, ces villas et leurs jardins constituent des éléments patrimoniaux de grand intérêt, particulièrement exposés au joug des démolisseurs et des aménageurs.

Grâce à un méticuleux inventaire qui met en évidence près de 200 villas, ces oeuvres aux références éclectiques nous apparaissent dans toute leur diversité (style Louis XIII, néo-classique, néo-renaissance, art nouveau, style mauresque, etc.).

Ce second tome de la série Dax Architecture vous invite à entrer dans quelques-unes des plus remarquables demeures de la Belle Époque érigées entre 1880 et 1919. Un voyage insolite dans le temps et les archives qui met en lumière le destin de personnalités de toutes conditions qui ont contribué à bâtir la ville thermale que nous connaissons aujourd’hui.

Paru en
avril 2020, le
tome 1
toujours disponible !

Paru en
mai 2021, le
tome 2

Un ouvrage

d'une qualité

exceptionnelle !

Un ouvrage

d'une qualité

exceptionnelle !

Auteur

Kévin Laussu

 

Préface

Dominique Jarrassé

Auteur

Kévin Laussu

Historien de l’Art né à Dax en 1991, Kévin Laussu s’est très tôt investi dans la valorisation et la protection du Patrimoine. Passionné d’Histoire et de dessin, il débute en 2004 une étude sur le Grand Établissement des Baignots qui le conduit à se spécialiser sur le patrimoine thermal dacquois. Durant ses études universitaires en Histoire de l’Art et Archéologie, il s’est intéressé à l’architecture contemporaine des Landes et du Pays basque. Spéciste des notions de villégiature, de régionalisme et d’Art Déco, il a publié de nombreux articles et organise régulièrement des conférences et des visites sur ces thématiques. Aujourd’hui médiateur de l’Architecture et du Patrimoine, Kévin Laussu propose ses services de chercheur et de graphiste au sein de sa société «Malaye ! Patrimoines».

Historien de l’Art né à Dax en 1991, Kévin Laussu s’est très tôt investi dans la valorisation et la protection du Patrimoine. Passionné d’Histoire et de dessin, il débute en 2004 une étude sur le Grand Établissement des Baignots qui le conduit à se spécialiser sur le patrimoine thermal dacquois. Durant ses études universitaires en Histoire de l’Art et Archéologie, il s’est intéressé à l’architecture contemporaine des Landes et du Pays basque. Spéciste des notions de villégiature, de régionalisme et d’Art Déco, il a publié de nombreux articles et organise régulièrement des conférences et des visites sur ces thématiques. Aujourd’hui médiateur de l’Architecture et du Patrimoine, Kévin Laussu propose ses services de chercheur et de graphiste au sein de sa société «Malaye ! Patrimoines».

Avec plusieurs centaines d’archives et de photographies inédites, cet ouvrage

est la première étude de fond dédiée à l’architecture et au patrimoine contemporain dacquois.

Avec plusieurs centaines d’archives et de photographies inédites, cet ouvrage

est la première étude de fond dédiée à l’architecture et au patrimoine contemporain dacquois.

© DR - Editions Kilika

© DR - Editions Kilika

Cliquez, imprimez,

envoyez !

Cliquez, imprimez,

envoyez !

La nouvelle maison d'édition

au Pays basque présente

Tél. 06 32 13 82 65

Gastronomie

Architecture

Nouveauté

Patrimoine

Coloriage

Roman

Guide

Arts

Contact

Infos légales